Etre

 "pour Etre et pour Agir !"
Agir
accueil biographie valeurs témoignages contact liens

 
 BE
fficient
 
  français / english


conseil

formation

coaching

Manager : Responsabilité, Autorité et Respect

(paru sur VIADEO - Hub Formation Management)

J'ai été intéressé voire amusé par la réaction épidermique de certaines personnes dans un post intitulé : Quel Management, quel Manager pour demain?
Pourquoi se sont-ils sentis menacés par des remarques ?
Pourquoi se cachent-ils derrière leur hiérarchie pour justifier leur position ?
Nous agissons de la même façon que nous sommes !

Un manager est responsable.

Un bon manager n'est pas le bon copain de ses collaborateurs, pas plus qu'il n'est un petit despote. C'est par définition quelqu'un de responsable : de ses actes, de ses choix. Un manager est quelqu'un qui dirige : qui donne un cap et des moyens pour y parvenir.

Il lui faut une certaine autorité pour y réussir.

Cette autorité provient tout d'abord de l'extérieur car il a été nommé à ce poste. Mais aussi et surtout elle doit venir de l'intérieur : autorité naturelle et confiance en soi. Ce sont des points que tout manager doit cultiver.

Le manager doit aussi savoir exercer cette autorité à bon escient et se faire respecter par ses collaborateurs.
Là peut intervenir le niveau d'expertise du manager : qui oserait laisser la barre d'un navire dans une tempête à un capitaine inexpérimenté même sortant de Navale ? Lorsqu'il y a un problème, le manager doit faire des choix. Ces prises de position seront par la suite commentées - en aparté - par ses collaborateurs, d'où un risque de perte d'autorité et de respect dans le cas d'erreur flagrante.
Un bon manager saura se faire aider dans ses choix par ses collaborateurs tout en gardant son pouvoir de décision, comme du temps de la Royale quand un navigateur aidait le capitaine à connaître sa position avec exactitude.

Le respect ne saurait être que mutuel !

Le manager doit montrer qu'il respecte ses collaborateurs.
Il doit montrer qu'il apprécie les efforts autant que la réussite.
En cas de désaccord, il ne doit pas juger les personnes, mais écouter et donner son avis sur des faits, en faisant abstraction du côté personnel. C'est en faisant ainsi qu'il pourra désamorcer toute source de conflit et parvenir à un engagement de ses collaborateurs.

En résumé, c'est son côté relations humaines qui fera le bon manager.

Pour en revenir à un exemple de la marine, rappelez-vous du capitaine Bligh. C'était un marin d'expérience qui avait une parfaite connaissance des mers et de la navigation : il a réussi à parcourir 3500 milles dans une chaloupe dans le Pacifique, arrivant sain et sauf avec tous ses marins! Mais par méconnaissance des hommes il a aussi causé une mutinerie célèbre. Plus tard il fut encore la cause d'une insurrection dans les colonies d'Australie...

Nous avons tous des styles différents, c'est ce qui fait notre unicité et notre force.

Apprenons à nous connaître nous-même, trouvons nos points forts et nos points faibles.
Servons nous de nos points forts. Renforçons les.
Ne cachons pas nos faiblesses mais développons nous pour les transformer, nous transformer.
Sachons convertir nos erreurs en expériences enrichissantes au lieu de les traîner comme des boulets.

Le management, ce n'est pas quelque chose qui s'apprend uniquement dans les écoles ou dans les livres.

Le Management, c'est quelque chose qui se vit. Au quotidien. Avec du plaisir.